Et oui, on parle d’un EP aujourd’hui dans Behind The Scene, d’un bon vieux maxi 45trs hahaha ! Hormis le nom qui est davantage en vogue, le support est toujours là et aussi underground pour le collectionneur.
Alors what’s new du côté de Ludwigsburg ? Alex Krull, leader du quatuor Allemand, qui peut être fier de sa tournée mondiale en support de l’album « Okkult » (2013), est sur le point de proposer à ses disciples la seconde partie de sa trilogie !
Suite prévue pour 2018, dont nous avons un bel aperçu avec ce « Masters Of Darkness ». C’est vrai que Atrocity a été critiqué pour certaines de ses productions passées qui s’éloignaient très franchement du paysage Metal ! Mais que les fans se rassurent, autant avec « Okkult » le son était bien crû avec des sonorités suédoises, autant « Okkult II » représenté ici par cet EP, achèvera les Die Hard Fans. C'est un véritable revival des albums « Hallucinations » et « Todessehnsucht », peaufiné d’un soupçon de Carcass et Opprobrium. Vous vous en apercevrez d'ailleurs avec les titres « Masters Of Darkness » et « Gates To Oblivion ».
Cerise sûr la crypte, pour assombrir davantage le tableau, les textes sont soutenus ici par certaines ambiances façon « sectes » (Devil’s Covenant). Ils abordent plus la magie et le mystérieux, qu’une agréable promenade dominicale qui suit le délicieux gigot de belle-maman.
Avec de tels attributs, les 17 minutes de ce quatre titres passent nickel, et donnent vraiment l’envie d’en savoir et d'en écouter plus dès l’année prochaine.

Guillaume Gautier-Boutoille


Site d'Atrocity