Certains d’entre nous étaient peut-être trop jeunes, voire même pas encore nés, lorsque sortirent en 1979 et 1980, deux compilations qui marquèrent le Heavy Metal Anglais, les fameuses Metal For Muthas ! Albums qui révélèrent des formations qui connurent un certain succès (Iron Maiden, Samson, Praying Mantis, White Spirit, Trespass), et d’autres avec une carrière plus brève dirons-nous (Nutz, Chevy, Red Alert, Easy Money). La NWOBHM* était née ! Avec le temps ces deux volumes devinrent cultes, et très prisés des collectionneurs.
Et bien figurez-vous que 37 ans plus tard, l’histoire se répète avec le label Dissonance Productions, qui édite ce disque contenant 11 groupes, 100% UK, très imprégnés de ce son si typique du Hard Rock Britannique. Et là, pas de triche car ça sonne authentique, c’est pas surfait, c’est pas surproduit mais on a vraiment l’impression de détenir entre ces mains le volume 3 de Metal For Muthas !
Les connaisseurs apprécieront, et on ne va pas faire ici un descriptif titre-par-titre, mais plutôt une certaine approche de ce qui vous attend. Si vous aimez le premier Saxon c’est chose faite avec Amulet (Highwayman), Dungeon et son « Queen Of Sin » rend hommage aux débuts de Venom. Le « Freedom Battle » de Wytch Hazel ressuscite, lui, Thin Lizzy. Si le trio "Vierge de Fer", Motorhead et Onslaught vous va comme un gant, Eliminator et Vull procureront la dose nécessaire. Et nouvelle allusion à Cronos et Cie (Venom), avec le titre de Insurgency « Destined For Death » !
Voilà donc une vue en diagonale de cet album, qui est avant tout réservé aux fans de NWOBHM, ou bien si vous écoutez et jouez un métal plus extrême, et que vous souhaitez faire une reconversion musicale dans ce registre (comme pas mal de gangs Scandinaves), ce « Rising Force… » est une bonne alternative. Il ne reste plus qu’à souhaiter à ces onze formations, un bel avenir comme certains de leurs glorieux ainés. A noter que le 8e groupe, Seven Sisters, sera en croisade Française dès Novembre, pour une série de dates, avec entre-autre Paris et Rennes.

Guillaume Gautier-Boutoille


(*) New Wave Of British Heavy Metal