Depuis la nuit des temps, nous savons que le Japon fait partie des pays number one en matière de fascination pour le Metal, c’est un secret pour personne ! En revanche, ce que l’on sait moins, c’est qu’une scène Folk/Metal perdure depuis de nombreuses années, et que Bellfast en est un des groupes principaux. Rencontre avec Koh Nishino (chant)…

Bonjour Koh ! Bellfast est un groupe de Folk/Metal Japonais, peux-tu faire les présentations ?
Bonjour Guillaume ! Oui tout à fait ! Donc dans Bellfast, il y a Taro Arai qui est guitariste et producteur, Makoto Kano également guitariste, notre bassiste-fretless s’appelle Shuji Matsumoto, Hiroshi Sakakima est notre batteur fou, Yumiko est flûtiste, Saori Hoshino joue du violon, et moi-même Koh Nishino au chant. Pour la petite histoire, Makoto et Shuji sont les fondateurs du groupe…

Donc si j’ai bien suivi le parcours du groupe depuis 1993, ce nouvel album « Triquedraco » est le second opus de Bellfast, c’est ça ?
Absolument. En fait, notre premier disque « Insula Sacra » qui était sorti en 2010 contenait des morceaux qui avaient été composés depuis les débuts de Bellfast. Tandis que « Triquedraco » a été écrit sur une période de sept ans. Et pour te le présenter, ce n’est pas un concept en tant que tel, mais plutôt une vision autour de ce que l’on appelle « Paganheart ». Le « Paganheart » peut-être interprété comme étant le témoignage de nos croyances. Les textes de l’album sont issus de la mythologie Nordique et de cette phrase à laquelle nous attachons beaucoup d’importance : « La vie est basée sur nos propres croyances »…

... et la signification du titre « Triquedraco » ?
Eh bien, la pochette de notre premier album « Insula Sacra » représentait un paysage aux influences celtiques. Pour le deuxième, je voulais quelque chose d'un peu différent. Un jour, l'idée m'est venue de créer une combinaison entre le signe Celte de la Trinité (Triquetra) avec celui d’une tête de dragon. A ce moment-là, je me suis dit que ce serait un bon concept pour la future pochette ! Après coup, j’ai combiné le mot « Triquetra » avec la traduction latine de dragon, « Draco ». Il me semblait évident que le titre du nouvel album ne pouvait être que « Triquedraco » !

Bellfast joue dans un registre Folk/Metal. Atypique pour un groupe Japonais non ?
Oui c’est vrai, mais tu vois, nos influences Irish et Celtes se marient très bien avec la musique Japonaise, car cela provoque une sorte de douce mélancolie. De plus chez nous, des groupes et des musiciens comme Thin Lizzy et Gary Moore sont très populaires,. C'est une combinaison gagnante donc... haha ! Bellfast fait partie des rares groupes du Japon à jouer ce style de musique, et lorsque j’ai rejoint le groupe en 2001, j’étais déjà très influencé par cette culture Viking/Folk Metal Européen. C'était pour moi, une progression musicale naturelle en quelque sorte…

Et cela ne doit pas être simple non plus d’enregistrer avec des instruments traditionnels…
Hahaha ça c’est vrai ! Il a été assez difficile de combiner les deux guitares avec le violon et la flûte ! En revanche, j’avais déjà eu l’expérience d’enregistrer ce genre d’orchestration. Je donnais donc mon avis concernant les meilleures prises. Mais au final, c’est notre guitariste Taro qui a enregistré les pistes de violons/flûtes, et il a fait du très bon travail, c’est un excellent producteur.

Je constate également qu'il y a un clin d’œil aux Francophones avec le titre « Où Est La Rose », merci ! Raconte-moi l’histoire de cette chanson…
C’est vrai que cela vous est plus facile de remarquer le titre de cette chanson hahaha ! C’est le morceau le plus progressif de l’album, et c’est notre batteur Hiroshi Sakakima qui l’a composé. « Ou Est La Rose » ne sonne pas vraiment Folk/Metal, cependant il se mélange parfaitement à l’esprit de Bellfast. C’est notre traducteur Irlandais, Brian Cullen, qui a eu l’idée du titre en Français. Il trouvait que cela collait bien avec la mélodie principale. Je dois t’avouer qu’au début ce n'était pas évident pour moi de prononcer ce titre en Français, mais je m’en suis bien sorti hahaha !

Et comment Andy LaRoque (King Diamond), c’est retrouvé à mixer l’album ?
Haaaaaa ! Je suis un fan absolu de King Diamond, et Andy est mon héros !!! Bien évidemment, il est très familier au Heavy Metal, toutes générations confondues, et il a une grande expérience en matière de Folk/Metal. Vu que c’était lui qui avait travaillé sur le mix et le mastering de notre premier album, il était pour nous évident qu’il travaille également sur cet album « Triquedraco » !

Pour conclure Koh, quelque chose à ajouter ?
Merci pour le support chez vous en France ! Bien qu’au Japon nous jouons un style qui sort de l’ordinaire, nous savons que les fans de Metal nous acceptent comme on est, et qu'ils aiment ce style ! J’écoute toujours vos groupes Français comme Pulsar, Ange, Taï Phong et Atoll hahaha ! Et ce serait vraiment génial pour nous si on pouvait venir jouer chez vous un de ces quatre ! Merci encore !!!


NDLR : La Team No Name radio tient à remercier Koh Nishino pour cette interview, et notre correspondante Japonaise, Karin 😊 !


Site : BELLFAST
Trailer Triquedraco

Bellfast_-_Line_Up_2017.jpg