Vixen a ouvert la voie, au début des 80’s, en tant que premier groupe de Hard Rock entièrement féminin ! Et oui les gars ! Et même si la formation native du Minnesota, continue de tourner intensément depuis 2014, leur front-woman Janet Gardner, en a profité pour plancher sur un premier album solo. Sous la houlette de son producteur et guitariste de mari, Justin James (Tyketto / Collective Soul), l’éponyme « Janet Gardner » est programmé le 18 Août, chez Pavement Music…

Salut Janet, peux-tu me donner des nouvelles de Vixen ? On sait que le groupe tourne beaucoup aux US, avez-vous prévu l’enregistrement d’un prochain album ?
Hello Guillaume ! Et bien écoute, Vixen se porte très bien, nous venons de recruter Britt Lightning qui remplace notre ancienne guitariste Gina Stile. Les différents live que nous faisons avec elle se passent très bien, et je peux même t’annoncer que le groupe travaille actuellement sur du nouveau matériel pour un nouvel album !

Tu vas sortir en août, “Janet Gardner”. S’agit-il de ton premier disque en solo, et je suppose que c’est quelque chose de très important pour toi ?
Oui absolument ! C’est mon premier album solo, et pour être honnête, c’était le bon moment pour le faire. Avec mon mari Justin James (ndr : guitariste et producteur de l’album), on a installé un studio dans notre maison, et le processus de composition et d’enregistrement, a été rapide et efficace. Tout s’est fait naturellement, et nous sommes contents du résultat.

Alors justement, tu me parles de ton mari Justin James, qui a travaillé entre-autre avec Tyketto et Collective Soul. Comment vous êtes-vous rencontré ?
Et bien si tu veux, Justin vient de Chicago, et moi je vivais dans le Connecticut. Nous nous sommes croisés « backstage » lors d’un show de Vixen à Chicago, puis notre relation amicale a évoluée au fil du temps, et nous avons composé de Janvier à Mars 2017, dans l’idée de sortir un album. Ce qui est super, c’est que nous travaillons très bien tous les deux, chacun soutien l’autre, nous partageons beaucoup de bons moments, et c’est merveilleux !

Et comment le travail a été répartit pour l’écriture des textes et la composition ?
Alors, il faut savoir, que nous avons travaillé en duo pour le songwriting et l’enregistrement. Mais en revanche, Justin gère tous les aspects techniques du genre mix, mastering, et c’est aussi un génie du riff ha ha ha ! Pour certains titres, nous avions une vision globale. Pour d’autres, Justin avait un riff en tête et il me trouvait la mélodie vocale, ensuite je trouvais différents arrangements pour des refrains, les claviers etc, etc… Justin a joué tous les soli de guitare sur l’album, et toutes les autres parties de guitares ont été faites à deux.

En écoutant l’album, on se replonge dans l’univers du Hard US des 80’s et 90’s, mais avec le son actuel. Les titres sont énergiques et mélodiques, avec la touche qui caractérise le son de cette grande période du Hard-Rock. Quelle était ton idée principale, au moment de la conception de « Janet Gardner » ?
Merci pour les compliments, cela me touche, vraiment merci ! On est resté sur les fondamentaux du son que l’on aime depuis toujours, mais avec l’utilisation de la technologie actuelle. Par exemple, la basse et la batterie ont été enregistrées avec un son plus moderne, c’est vrai, mais il faut faire attention à ne pas trop abuser, non plus, de ces nouvelles technologies ! Sinon, tu t’éloignes de ce que tu avais en tête au départ. Notre objectif premier, était vraiment de rester dans le côté « traditional rock songs », mais d’aujourd’hui !

Et pour les textes, quelle est ta source d’inspiration ?
Je vais te dire une première chose vraiment importante : je tiens à ce que les personnes puissent interpréter par elles-mêmes le sens des textes de l’album. Qu’elles se fassent leurs propres idées selon leurs différentes expériences. Ensuite, tous les textes sont centrés sur nos vies personnelles, ce que l’on ressent à certains moments, tu vois… Si je prends la chanson « Candle », et bien j’aborde la perte de proches, « Best Friends » parle de notre histoire, à Justin et moi. Le côté relationnel des gens m’intéresse beaucoup. En revanche, faire une chanson sur les petites tracasseries du quotidien ne me branche pas du tout… ha ha !!

Une tournée est-elle prévue pour présenter ton album au public ? Avec peut-être une venue en France ?
Oui en effet, une tournée dans le Midwest et sur la côte Est des US est prévue pour Septembre, et nous espérons venir au Royaume Uni et en Europe, en fin d’année et en 2018 ! On a vraiment hâte !

Pour parler de ta carrière maintenant, as-tu un moment qui t’a particulièrement marquée ?
Hmmmm… Je dois dire que la première fois que j’ai entendu « Edge Of Broken Heart » de Vixen à la radio, a été quelque chose d’incroyable ! Notre premier show dans un immense stade à Copenhague en ouverture de Scorpions, est un moment que je n’oublierai jamais ! Et puis, cet album que nous avons fait, Justin et moi, c’est juste « amazing » !

Et pour conclure Janet, un mot pour tes fans Français ?
Un grand merci à vous, de nous soutenir depuis tout ce temps ! Merci beaucoup, « we love you » !

JGFullBandPromoNoType.jpg