Tout a été dit sur Venom. Albums pitoyables, sons cradingues, mauvais musiciens, grosse farce etc… Alors comment se fait-il qu’un groupe aussi grotesque à tout point de vue, ait influencé autant de musiciens et a même engendré un style de Metal à part entière ?
Là il y a quelque chose de vraiment incompréhensible et qu’il faut expliquer, car autrement un label comme Dissonance ne prendrait pas vraiment la peine de sortir un coffret consacré au plus grand groupe de Punk du Heavy-Metal !
Car ce qu’il faut reconnaître et aussi avouer selon le cas, c’est que le trio Anglais est une référence incontournable de notre musique chérie, et qu’il y a des groupes qui ont fait (ou font) bien pire.
L’intérêt principal de «Assault ! », est de proposer l’intégral des fameux EP’s « Assault ! » justement, série de disques enregistrés entre 1985 et 1987, lors de concerts du gang au Canada, Scandinavie, France, Japon, USA et Allemagne, devenus de véritables collectors pour les fans. A savoir quand même, que seuls les pressages Canadiens, Américains et Japonais avaient été autorisés par le groupe à l’époque, et pas vraiment pour les autres versions…
Se faire de l’oseille sur le dos d’un groupe pas franchement terrible, on est d’accord, on se comprend hein… Donc maintenant que tout va bien, et que tout est rentré dans l’ordre, et on peut désormais pleinement profiter chez soi de ces fameux enregistrements live qui ont été dépoussiérés, re-masterisés et regroupés sur 6 cd’s.
Alors, même si ce n’est pas du son vraiment HD qui est proposé, le rendu général équivaut à un bon bootleg officiel parfaitement audible, et on retrouve moultes fois « Nightmare », « Powerdrive », « Warhead », « Countess Bathory », « Welcome To Hell », « Die Hard » et tous les « tubes » qui ont fait la gloire de Cronos, Mantas et Abbadon !
Point non négligeable, le prix de l’objet ne devrait pas dépasser les 30 Euros à sa sortie, prévue le 5 Janvier prochain. Au final, « Assault ! » Box Set, est destiné aux fans de la horde qui n’avaient pas ou plus en leur possession ces supports originaux et qui souhaitent les écouter en digital. Même si on préfère, disons-le, ce bon vieux son du vinyl pirate qui craque !!!

Guillaume Gautier-Boutoille