Moins connu que les formations cultes qui ont commencées quasiment à la même époque comme Discharge, The Exploited et GBH, les Suédois de Anti Cimex sont à considérer comme la référence majeure du Punk/Hardcore Scandinave. Pour en savoir plus, on reprend tout depuis le début… Ces natifs de Göteborg commencent leur carrière dès 1981, sortent en l’espace de 4 ans, trois EP’s qui définissent les bases d’un Punk approximatif, destructeur, haineux et brutal ! Tout un programme… Il faudra attendre 1990, avec le sanglant « The Massacre » de l’exemple Ecossais (alias The Exploited), pour que Anti Cimex emprunte la même direction. Le groupe transforme l’essai avec les albums « Absolut » et « Scandinavian Jawbreaker », respectivement sortis en 1990 et 1993, en proposant un son No Future devenu Metal.
Ensuite, le groupe splittera, et certains membres s’en iront fonder Driller Killer et Wolfpack, et puis plus rien du côté de nos Suédois. Il faut saluer ici l’initiative de Dissonance Productions qui propose un box-set avec les rééditions de 3 CD’s regroupant les trois premières démos et les deux albums, sur un total de 41 titres.
Si comme moi, vous vous enfilez d’une traite dans les oreilles cette « totale », d’une part vos écoutilles vont saigner, ça c’est clair, mais vous retrouverez ce son similaire aux débuts de Backyard Babies, Satanic Surfers et Raised Fist.
Avec « Victims Of A Bomb Aid », vous êtes en possession d’un objet référentiel et indispensable si vous avez la crête orientée Punk/Hardcore très abrasif. Et également, si vous êtes amateurs de la scène Death Punk N’ Roll qui fît tant parler d’elle aux débuts des années 2000 via Osmose Productions.
Ce coffret n’en demeure pas moins historique, et il trouvera bonne place dans la discothèque du puriste de l’épingle à nourrice.

Guillaume
CD 1 : EP’s « Anarkist Attack » (1982) / « Victims Of The Bomb Raid » (1984) / “Raped Ass” (1983)
CD 2 : “Scandinavian Jawbreaker” (1993)
CD 3 : “Absolut Country Of Sweden” (1990)