Salut à tous, c’est Guillaume de No Name Radio. Mercredi 17 Janvier, les cavaliers spaciaux de Gloryhammer ont littéralement anéantis la salle du Petit Bain du côté de Bercy ! La péniche doit encore tanguer tant l’enthousiasme du public a été flagrant ce soir-là.
En apprenant la nouvelle de la venue du gang, le rendez-vous est pris avec le label pour faire une interview avec les chasseurs de goblins, et en profiter par la même occasion pour rencontrer Civil War, qui accompagne le groupe dans ce tour Européen dont pas mal de dates sont sold-out !
Avec mon pote Bernard, qui doit prendre les photos du gig, le rendez-vous est fixé, et on décide de faire la route ensemble pour assister au show. Et même en ayant pris de l’avance pour le départ, nous avons mis un temps fou pour rejoindre la salle, ce qui a malheureusement provoqué l’annulation des dites interviews…Extrêmement frustrant…
Ce sont les aléas lorsque l'on vit en banlieue parisienne. Pour ceux qui sont dans le même cas, vous me comprendrez sûrement... En effet, tous les axes rejoignant la capitale étaient blindés… Gloryhammer et Civil War ont la cote, je veux bien, mais de là à provoquer de tels problèmes de circulation, c’est autre chose hahahaha !
Enfin bref, c’est au bout d’un certain temps, que Bernard et moi sommes arrivés au Petit Bain. Et ô surprise, juste devant les gars qui filtrent les spectateurs, nous voyons une affichette qui mentionne que Civil War annule sa prestation pour cause de maladie. Un regard l'un vers l'autre, et là, on éclate de rire ! Les nerfs très certainement… après deux heures de bouchons.
Nous récupérons nos pass et hop nous rentrons dans la salle ! Juste le temps de déposer quelques flyers No Name Radio sur les présentoirs prévus à cet effet, de faire la pause technique qui va bien, et on part à l’assaut du pit, binouze à la main.
Les festivités commencent avec les Anglais de Dendera, qui pratiquent un Heavy-Metal de très bonne facture, avec de très bons riffs incisifs à la limite du prog’. Ils sont menés sur scène par le charismatique chanteur Ashley Edison. L’énergie plus que positive du groupe se propage rapidement, et ça réchauffe le cœur de voir le public présent avec la banane ! Suite à leur gig, nos natifs de Portsmouth, laissent les planches fumantes au groupe vedette de la soirée, Gloryhammer.

C’est après un petit quart d’heure, de changement de plateau, que les Gloryhammer rentrent en scène, pour conquérir, si ce n’était pas déjà le cas, le Petit Bain ! La set-list de la tournée reprend l’intégralité de leur album « 1992 : Rise Of The Chaos Wizards » de 2015, et on peut dire que le disque a été très bien reçu et écouté, vu que le public reprend en chœur TOUS les refrains, et ça c’est génial à voir et à entendre !
Le show, car ce n’est pas un concert auquel nous assistons avec Bernard, mais bel et bien un show, est ponctué de combats contre trolls, magiciens, frappe de marteaux à la Mjöllnir, sur fond de Heavy mélodique joué a cent à l’heure ! N’ayant pas écouté cet album depuis un petit moment, il est vrai, je n'ai qu’une envie, en remettre une couche une fois rentré !
Et vas-y que dans la fosse, ça pogotte, ça gigotte, ça se chamaille, ça se pousse, et ça me fait marrer ! Le tout sous l’œil vif et attentif du frontman Angus Mc Fife. Il sollicite d'ailleurs un certain Yann pendant le concert, qu'il renommera Jean-Claude pour l’occaz’, car c'est plus français selon lui. Il souhaite qu'il lui ramène une bière du bar le plus rapidement possible, ce que le JC en question fait avec brio !
Au total, nos gars ont tenu en haleine l’assemblée pendant 1h20, avec un concert dynamique, puissant, participatif, dans une super ambiance ! On s’reprend encore une binche avec l’ami Bernard, nous recueillons les avis de gars du public, qui unanimement nous disent que la presta’ de ce soir était excellente, et nous nous décidons à rejoindre la voiture pour le retour. Retour bien plus rapide qu'aller.
Donc au final, une sacrée soirée (Dixit Jean-Pierre Foucault), nous avons vu deux groupes sur trois, et à défaut d’avoir pu faire les interviews, je vous fait partager nos impressions du concert avec texte et photos à l’appui ! C’est pas le Live Report type, et on s'en fout ! Après tout dans la vie on fait ce qu'on veut. Mais j'avais envie de partager avec vous. Car avec Bernard, et bien, on était ben ben content d’être là ! Salut !

IMG_8003.jpg

IMG_8011.jpg

IMG_8028.jpg

IMG_8032.jpg